Chateau de Pellehaut Armagnac Ténarèze

Un seul terroir, berceau des eaux-de-vie de caractère : La Ténarèze.

La région de l'armagnac se compose de trois zones correspondant à des terroirs différents :

Le Bas-Armagnac à la particularité de donner des eaux de vie très douces et qui peuvent être consommées jeunes; c'est cette particularité qui en a fait sa réputation.
La Ténarèze, avec ses sols argileux, offre des eaux de vie plus corsées et puissantes. A Pellehaut, nous sommes fiers de ce terroir qui est un facteur de qualité des vins et des armagnacs produits. Du fait de la variété et de la complexité des sols, le vin de ce vignoble est beaucoup plus fruité et riche.
Grâce à la proximité géographique du Bas-Armagnac, au procédé de vinification, au choix de distillation et d’élevage, les eaux de vie de Pellehaut sont fines, douces et complexes. Les nombreuses médailles et sélections dans la presse internationale le prouvent.

Les cépages

Le raisin

A Pellehaut, deux cépages rentrent dans l’élaboration des eaux de vie :

La vinification

La vinification des vins destinés à la distillation s’effectue de façon traditionnelle, en veillant à protéger les jus puis les vins contre l’oxydation, pour préserver les arômes, mais sans ajout de sulfite. Un inertage des jus par gaz inerte est donc pratiqué tout au long de la vinification Les vins ne sont distillés qu’après un élevage soigneux sur lies avec batonnages réguliers.

La Distillation

L'alambic

L’Armagnac doit une grande partie de sa typicité à son alambic.
Au château de Pellehaut, nous distillons traditionnellement avec un alambic armagnacais qui fonctionne en continu avec une chaudière à bois.
C’est le principe de la « simple chauffe », différente de la double chauffe charentaise pratiquée dans l’élaboration du Cognac et de certains Armagnacs.
Le bouilleur de cru veille donc jour et nuit, auprès de l’alambic, à la lente transformation du vin en eau-de-vie.

Cette étape décisive dans l’élaboration des eaux-de-vie est aussi un moment de convivialité au Château de Pellehaut, la présence de l’alambic dans nos chais vient signifier la fin des vendanges.

L'élevage

L'élevage

A la sortie de l’alambic, l’eau de vie de vin sera logée en pièces (barriques de 400 litres) avec des chênes à gros grains (d’origine de la propriété et du Limousin).

Les dernières Folle Blanche distillées sont élevées dans des barriques bordelaises et bourguignonnes ayant servi à élaborer nos plus grandes cuvées de vin blanc.

La réduction de nos Armagnacs s’effectue par étapes successives avec des petites eaux (mélange d’eau distillée et d’alcool) préparées longtemps à l’avance : nous rajoutons l’alcool dans l’eau et non l’inverse.