Issue du Grenelle de l’Environnement et reconnue par l’Etat Français au même titre que l’Appellation d’Origine Protégée (AOP), le Label Rouge ou le logo AB (Agriculture Biologique), la certification HVE a pour but de valoriser et garantir les bonnes pratiques environnementales des agriculteurs.  Elle répond à un cahier des charges strict, contrôlé par des organismes de certification agrées et indépendants.

Sur 500 000 exploitations agricoles que compte aujourd’hui la France, 8 000 sont engagées dans une démarche de certification environnementale HVE et ont fait le choix d’une agriculture raisonnée.

Le domaine de Pellehaut fait partie des 300 premières exploitations ayant atteint le plus haut degré de cette certification : le niveau 3. Celui-ci implique un certain nombre d’obligations de résultats concernant aussi bien :

-       la biodiversité (présence de gibiers, d’oiseaux et d’insectes dans les vignes, les prairies, les haies et les bois),

-       l’utilisation “prudente“ des produits phytosanitaires,

-       la fertilisation,

-       la gestion durable des ressources en eau (lac, cours d’eau, mares et fossés protégées par des bandes enherbées).



img_dev.png

Soucieux depuis de nombreuses années du respect de l’environnement, le domaine franchit avec cette certification HVE une nouvelle étape et conforte son statut d’exploitation familiale moderne et modèle.

Parallèlement à toutes ces actions, d’importants investissements ont été entrepris pour limiter tout impact environnemental et réduire la consommation énergétique : traçabilité précise de tous les apports aux vignes et cultures, construction de stations d’épurations pour le traitement des effluents vinicoles et viticoles avant rejet dans le milieu naturel, bilan carbone, audit énergie…  

Pellehaut et l’environnement en chiffres

  • 99 % de l’alimentation des 60 vaches Blondes d’Aquitaine du domaine est produite sur l’exploitation
  • 25 km de haieset de zones boisées quadrillent nos vignes, nos champs, nos prairies et constituent une vraie « trame verte »
  • Depuis plus de 50 ans la fertilisation des vignes est faite par l’apport d’un mélange de fumier du troupeau et de marc de raisin. Grâce à cette matière organique, la vie microbienne des sols est maintenue.  Présence d’une biodiversité importante et atypique (présence de vers de terre ancestraux !)
  •       14 % de la surface de l’exploitation classée en SIE ( = Surface d’Intérêt Ecologique ). Ce sont les jachères,  les bandes tampons en bordure de cours d’eau, les arbres et bosquets situés dans les parcelles de cultures
  •       Domaine situé au cœur de 2 ZNIEFF ( Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique pour la Faune et la Flore) :

Vieux chênes, suberaies ( chêne liège ) landes de Montreal

Landes du broc blanc de Montreal