Dans les années 80, lors de l’arrivée de Mathieu Beraut, le vignoble a subi une profonde restructuration. Jusqu’alors le domaine produisait essentiellement de l’Armagnac et du vin blanc en vrac. Mathieu a introduit des cépages rouges et étendu les variétés des cépages blancs. Dès lors, le domaine c’est lancé dans la distribution du vin en bouteille.

De là, une selection minutieuse de cépages a été faite en fonction des terroirs.

Aujourd’hui on ne compte pas moins de 15 cépages différents sur la propriété.

On dénombre 8 variétés de rouges ( qui s’épanouissent essentiellement sur nos sols argilo- calcaire) et sept de blancs ( qui poussent en grande partie sur les boulbènes).

 Ampélographie de Pellehaut :

Cépages blancs autochtones : Ugni blanc, Colombard, Folle Blanche, Gros Manseng, Petit Manseng

Cépages blancs d’ailleurs : Chardonnay, Sauvignon

 Cépages rouges autochtones : Tannat, Manseng Noir

Cépages rouges d’ailleurs : Merlot, Syrah, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Pinot Noir, Malbec

Les vins de Pellehaut sont essentiellement des vins d’assemblage.

Le Chardonnay, parce qu’il est d’une grande régularité sur les terres argilo-calcaires du Domaine, et le Petit Manseng,  car c’est un cépage hors norme, sont les seuls qui sont vinifiés pour réaliser des cuvées de monocépage.

Au domaine de Pellehaut, on prône une vinification traditionnelle, la plus naturelle possible. Pour les fermentations, sont employées des levures indigènes spécialement sélectionnées dans les vignes de Pellehaut. Nous ne faisons pas de thermovinification à chaud, nous préférons travailler avec le froid afin de laisser nos levures indigènes se développer et préserver ainsi les aromes variétaux au maximum.

Une fois les vins prêts nous les conservons au froid dans des cuves inox ou nous les élevons en barrique dans des futs de chêne (grains fins sélectionnés dans des forêts de l’Allier) jusqu’à 24 mois.

Avec nos 16 cuvées, nous essayons de nous décomplexer par rapport aux appellations prestigieuses, sans prétention mais avec l’envie de faire découvrir, de partager le fruit de notre travail… et  de surprendre les connaisseurs avec de « grands » Gascogne !